Le rôle des ONG dans les ZAD

Les ZAD ont créé de nombreuses polémiques ces dernières années. Les motivations de la plupart de ces personnes sont d’ordre écologique. Les ONG environnementales sont étroitement liées à ce type de manifestation, et nous allons voir dans cet article précisément quel est leur rôle.

Qu’est-ce qu’une ZAD ?

Limage selectionnee Le role des ONG dans les ZAD Quest ce quune ZAD - Le rôle des ONG dans les ZAD

ZAD est l’acronyme pour « zone à défendre », mais aussi « zone d’aménagement différé ». Ces deux acronymes montrent déjà les différents aspects de ce qu’est une ZAD. L’idée d’aménagement différé évoque une remise en question d’un projet de construction, que celui-ci est différé dans le temps. Une enquête d’utilité publique est alors déployée afin d’analyser le projet de construction et de déterminer si oui ou non ce projet est favorable pour diverses raisons. Si la zone d’aménagement est tant contestée, c’est parce qu’elle appartient au domaine public dans un premier temps. Le terme zone à défendre révèle le caractère militant de ces zones. En occupant un territoire, les Zadistes empêchent l’avancement d’un projet. Cet acte d’engagement est fort.

Une ZAD est donc un périmètre où vivent un certain nombre de personnes ; ce périmètre fluctue donc dans le temps. Comme on a pu le voir dans des médias tel que celui-ci  ou celui-la les confrontations avec les forces de l’ordre pénétrant dans la zone peuvent être assez violentes.

Voici quelques exemples de ZAD qui ont existé en France et le projet avec lequel ils étaient en opposition :

* Notre-Dame-des-Landes : Aéroport

* Bure : Site d’enfouissement de déchets nucléaires

* Sivens : Barrage

* Bouriège – Parc Éolien

Comme vous pouvez le voir, les constructions contestées sont de gros complexes architecturaux, et non de simples immeubles.

Le rôle des ONG dans les ZAD :

Limage selectionnee Le role des ONG dans les ZAD Le role des ONG dans les ZAD - Le rôle des ONG dans les ZAD

Bien que les ONG ne soient pas à l’origine des ZAD, celles-ci viennent prendre position et défendent les Zadistes (lorsque cela est justifié). Elles jouent le rôle de médiatrices entre l’opinion publique, le gouvernement et les Zadistes. Leur point de vue est donc plus neutre bien que leur prise de position puisse être orientée par les valeurs qu’elles défendent. Les ONG servent à donner du poids aux arguments des Zadistes, en exposant qu’elles sont les problèmes dans le traitement de la Zad, afin d’éviter de futurs litiges.

Par exemple, dans le cas de Notre-Dame-des-Landes, plusieurs ONG ont lancé un appel et ont signé un communiqué qui à été relayé par Franceinfo : la Confédération paysanne, Attac, SUD-Rail et Les Amis de la Terre. On peut voir qu’il n’y a pas que des ONG environnementales qui viennent soutenir les Zadistes, car les problèmes soulevés par la construction de nouveaux bâtiments est multi-factorielle.